VOS AVANTAGES
SPORT-ORTHESE
Transport offert
à partir de 100€ commande
Livraison Express
En France et en Europe
Paiement 100% sécurisé
CB / 3D Secure
service client
Disponible et qualifié
échange et
retour facile

Coudières Ligamentaires Tennis

Sélection de coudières de maintien pour le tennis, sécurisez votre coude blessé ou fragilisé.

Pour limiter le risque des blessures du coude liées à la pratique de ce sport de résistance et y remédier, tout en facilitant l’oxygénation des muscles, le port d’une orthèse de coude apporte la stabilité musculaire nécessaire à, non seulement, la guérison mais aussi en prévention, en post-opératoire ou en reprise d’activité. Plusieurs modèles existent que l'on peut classer ainsi :

  • les coudières nerf ulnaire sont des orthèses de coude de contention/compression graduée à porter uniquement la nuit par le joueur de tennis, subissant une atteinte du nerf ulnaire, induite par des contraintes de valgus au niveau du coude (déviation externe de l’avant-bras) entre autres. Ces attelles nocturnes garantissent la décompression du nerf cubital, sa mise au repos et un soulagement immédiat des douleurs.
  • les coudières souples préventives, composées de matériaux innovants permettant une liberté de mouvement sécurisée, sont indiquées en prévention des quatre grands types de blessures ligamentaires et articulaires du coude liées à la pratique du tennis : celles fragilisant le ligament collatéral-médial, l’ostéochondrite disséquante du capitulum, le syndrome de valgus extension (conflit postérieur du coude dû aux actions répétées d’extension et de valgus du coude lors du service) et les tendinopathies du coude (tendinites du coude) comme l’épicondylite. Elles sont aussi préconisées en reprise du tennis après une chirurgie du coude.

Facilité de mise en place, matières aérées, forme anatomique discrète adaptée à l’articulation du coude, les orthèses de coude tennis proposées par Sport Orthese garantissent un confort optimal et une protection complète !

Le coude constitue une articulation trochléenne où quatre articulations sont présentes : l’humérus qui s’articule avec les os de l’avant-bras, l’ulna, le capitulum et la tête du radius. La trochlée est stabilisée de chaque côté par des ligaments collatéraux, qui « connectent » les os entre eux tandis que les tendons relient les muscles aux os. Les enthèses correspondent aux points d’insertion des ligaments et tendons aux articulations précitées.
Ces zones de transition qui, particulièrement soumises à de fortes contraintes mécaniques répétées lors de la pratique de ce sport de frappe qu’est le tennis, sont atteintes de lésions progressives pour devenir blessures chroniques, quel que soit le niveau de pratique. Le service au tennis est le mouvement traumatisant par excellence car il provoque des contraintes articulaires importantes au niveau de coude. S’ensuivent des douleurs accompagnées d’un œdème inflammatoire et une fatigue musculaire accrue.