VOS AVANTAGES
SPORT-ORTHESE
Transport offert
à partir de 100€ commande
Livraison Express
En France et en Europe
Paiement 100% sécurisé
CB / 3D Secure
service client
Disponible et qualifié
échange et
retour facile

Chaussettes de contention et Mi-bas pour Femme

Sélection de Mi-bas de compression pour femme avec pieds ouverts ou fermés.

Soignez vos jambes et préservez leur capital veineux à l'aide des chaussettes de compression ! Près d’une 1 femme sur 2 en France serait touchée par l’insuffisance veineuse des membres inférieurs1, qui peut se traduire par les symptômes suivants : sensation de jambes lourdes et douloureuses, crampes musculaires nocturnes, fourmillements, œdèmes, varices aux jambes avec eczéma ou sans maladie cutanée, petites varicosités ou/et démangeaisons. La Haute Autorité de Santé HAS souligne la nécessité d’une compression médicale adaptée élastique pour chaque patient2. En ce sens, Sport Orthese propose dans cette catégorie spécifique les chaussettes de compression pour femme répondant strictement au cahier des charges technique exigeant relatif aux dispositifs médicaux de classe 1 (à ne pas confondre avec la classe 1 de compression).

La chaussette de compression ou de contention : une solution antalgique efficace

Porter des chaussettes de compression de qualité lorsque l’on souffre de problèmes de circulation veineuse est aujourd'hui une évidence scientifique et clinique. C’est pourquoi nous avons sélectionné parmi les plus grandes marques leaders de la compression médicale préventive et curative, des chaussettes innovantes, véritables concentrés de haute technologie. Les laboratoires afférents ont su développer des mi bas de compression femme toujours plus techniques, esthétiques, confortables, résistants et thermorégulants. Qu’elles soient chaussettes mi courtes, bas de contention type jarret sous le genou, les chaussettes de contention pour femme présentent de réels bienfaits, déjà appréciés par la gent féminine. Leur port est indiqué dans de nombreuses situations :

  • Pour le traitement de longue durée des varices chez la femme. En présence de varices de dilatation égale ou supérieure à 3 mm du calibre de la veine, le bas jarret de compression classe 2 (15,1 à 20 mmHg) ou les chaussettes de compression classe 3 (20,1 à 36 mmHg) sont les meilleures solutions efficaces de traitement non-invasif sur le marché. Les chaussettes de contention femme classe 1 (10 à 15 mmHg) délivrent une compression suffisante en cas de varices réticulaires naissantes inférieures à 3 mm si aucune manifestation plus sévère n’est associée,
  • pour le traitement au long cours de l’œdème chronique (stade 3), de la lipodermatosclérose, de l’atrophie blanche, de l’hypodermite veineuse (au stade chronique) et de l’ulcère cicatrisé. Les mi-bas de compression classe 3 (20,1 à 36 mmHg) sont alors recommandés,
  • En cas d’ulcère ouvert. Le port de chaussettes de compression classe 4 (supérieur à 36 mmHg) doit être pour suivi jusqu’à la cicatrisation,
  • En prévention de la thrombose veineuse voyage et grossesse :
    • lors de la grossesse et du post-partum, les chaussettes de compression classe 2 (15,1 à 20 mmHg) sont à porter pendant toute la maternité et 6 semaines après l'accouchement. En cas de césarienne, 6 mois de port sont nécessaires. En cas d’affection veineuse chronique associée, le port de chaussettes de compression classe 3, voir classe 4 est préconisé selon le stade de gravité de la pathologie,
    • lors des voyages en voiture de plus de 2 heures ou les voyages en avion, les chaussettes de contention voyage classe 2 sont conseillées,
  • Pour prévenir et soulager les douleurs des jambes lourdes, les impatiences, les fourmillements et la sensation d’œdème vespéral, sans signe clinique. Les chaussettes de contention peu élastique ou de compression classe 1 (10 à 15 mmHg) sont les accessoires à privilégier,
  • Après une chirurgie des varices ou une sclérothérapie. Deux cas de figure se présentent :
    • en cas de chirurgie mini-invasive, le port jour et nuit d’un bas de compression classe 2 suffit les premières 36 heures, suivi du port de bas ou chaussettes de contention/compression classe 1 (10 à 15 mmHg),
    • en cas de chirurgie plus agressive, le port de bas de forte compression, suivie d’une compression par bas ou chaussettes longues de compression classe 2 (15,1 à 20 mmHg) est nécessaire pendant plusieurs semaines.

Les chaussettes ou mi-bas spéciales femme, une réponse sur mesure aux douleurs de jambes

Pour une efficacité complète et individuelle, la classe de compression adaptée à vos besoins est primordiale. Mais pas seulement ! D’autres critères sont à prendre en compte comme le profil de compression (médicale, de confort, de loisirs…), la nature des matériaux/fibres et leurs propriétés qui se doivent d’être compatibles à chaque type de peau et à chaque morphologie féminine. Les chaussettes de compression pour femmes mises à l’honneur dans cette catégorie répondent à l’ensemble des exigences précitées. Les 4 classes de compression réglementaires disponibles définissent cette catégorie complète. Une classification par matière vous est proposée pour une réponse sur mesure :

  • les chaussettes de compression lin viscose pied fermé devant. Ces chaussettes écoresponsables sont particulièrement appréciées pour leurs propriétés absorbantes limitant la sudation. Les fibres naturelles de viscose en font des chaussettes de contention bambou femme, anallergiques pour un confort optimal. Les fabricants sélectionnés ont pris soin de garder les propriétés naturelles intactes.
  • les mi bas de compression en coton bio confort et microfibres. Les vertus naturelles du coton thermorégulatrices qui composent ces chaussettes toutes saisons d’exception laissent les pieds bien au chaud en hiver, et régulent la transpiration en été pour un confort frais optimal sans mauvaises odeurs. Particulièrement adaptées aux peaux sensibles, leur design plus mat et moins brillant ravit les adeptes de la discrétion et des classiques haut en élégance. Le toucher doux et soyeux des chaussettes est délivré par les microfibres.
  • les chaussettes de compression active elasthanne polyamide. Le principe actif et élastique longue durée de l’élastanne (lycra) compose en toute légèreté et brillance avec le polyamide aux fibres transparentes, transparentes et scintillantes. Leur port antiglisse est idéal au travail et soirées chics.
  • les chaussettes de contention en laine de merinos. La capacité de cette laine isolante du froid et du chaud à remplir des fonctions bien spécifiques anti-bactériennes et respirantes permet d’éviter la prolifération des bactéries plantaires. Ainsi démangeaisons, mycoses, … sont inexistantes. Leur esthétisme ultra fin et résistant par rapport à une laine traditionnelle favorise l’observance thérapeutique pendant la canicule en été. Ces délicats accessoires de compression dégressive sont à porter au quotidien et pendant les loisirs.

Parce que les femmes aiment le design jusqu’au bout des pieds, un panel explosif de style et de coloris rythme gaiement cette catégorie. Il y en a pour tous les goûts : en total look pour un style féminin discret, ou au contraire en rupture complète pour un style décalé, moins classique. Les chaussettes de compression proposées ici mettent à l’honneur la beauté de toutes les femmes et aident à prévenir et/ou guérir la maladie veineuse.

Dans tous les cas, il faut tenir compte des recommandations de votre professionnel de santé, des conseils de port, et des contre-indications de la compression avant de porter des bas de contention/compression.

Sources

1IFOP – Institut français d’opinion publique (2020) 40% des personnes souffrant d’insuffisance veineuse sont incommodées au travail et dans leur mouvements et activités au quotidien (https://www.ifop.com/publication/40-des-personnes-souffrant-dinsuffisance-veineuse-sont-incommodees-au-travail et-dans-leurs-mouvements-et-activites-au-quotidien/)
2HAS – Haute Autorité de Santé (Maj 2010) La compression médicale dans les affections veineuses chroniques (https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2010-12/fiche_de_bon_usage_-_compression_medi cale_dans_les_affections_veineuses_chroniques.pdf)