VOS AVANTAGES
SPORT-ORTHESE
Transport offert
à partir de 100€ commande
Livraison Express
En France et en Europe
Paiement 100% sécurisé
CB / 3D Secure
service client
Disponible et qualifié
échange et
retour facile

Bandes de Contention

Sélection de bandes de contention / compression destinées à lutter contre l'insuffisance veineuse avancée (ulcère & lymphœdème).

Les bandes médicales sélectionnées ici sont celles des leaders certifiés des dispositifs de contention / compression (Velpeau, Sigvaris, Elastoplast, Thuasne...). Cette sélection complète de bandages élastiques ou inélastiques de contention ont pour objectif principal la prise en charge des maladies veineuses, lymphatiques et traumatiques. Ces dispositifs médicaux, réglementés, répondent aux attentes de toute personne formée à leur mise en place, que vous soyez professionnel de santé ou particulier éduqué à l’entretien, la dépose et la pose de bandes de contention.

Bande de contention : de quoi parle-t-on ?

Le champ lexical de la bande de contention est complexe et large. Que ce soient bandes cohésives, bandes de maintien, bandes de compression veineuse adhésives, bandage compressif pour le bras, strapping,… l’ensemble de ce matériel de contention et de compression vasculaire, aux multiples références, est regroupé sous le terme « bande de contention » élastique ou inélastique. Sport-Orthèse sélectionne uniquement des bandes conformes au référentiel technique Asqual, gage de qualité, conformes à la nomenclature LPP de l’Assurance Maladie.

3 types de bandage de contention pour vos patients vasculaires, les bandes selon le classement de l’HAS

Depuis 2010, la Haute Autorité de Santé répertorie précisément le type de bandes et leurs indications. Fort de ses années d’expérience dans le domaine médical au quotidien et dans la pratique sportive, Sport-Orthèse vous propose 3 types de bandes contention conformément aux préconisations HAS mises à jour en janvier 2020, épousant toutes les morphologies via des textiles innovants et faciles d’entretien.

Les bandes à allongement court

Les bandes à allongement court sont dotées d’un pourcentage d’étirement compris entre 10 et 100 %. Elles reprendront leur forme initiale lorsqu’elles ne sont pas mises sous tension. Elles sont regroupées en 4 sous-groupes :

  • les bandes adhésives qui adhèrent à la peau et entre elles lors de la mise en place,
  • les bandes de contention cohésive (qui n’adhèrent pas à la peau) inextensibles,
  • les bandes sèches (uniquement textiles) à allongement court recommandées en phase de réduction du lymphœdème du membre supérieur ou du membre inférieur,
  • les bandes enduites.

Leurs mises en place peuvent être prescrites :

  • après une chirurgie des varices ou sclérothérapie,
  • en traitement de longue durée de l’œdème chronique stade c3,
  • en traitement de l’eczéma veineux (les bandes enduites contenant de l’oxyde de zinc sont particulièrement intéressantes en ce sens pour une excellente tolérance cutanée).

Les bandes de compression à allongement long

Les bandes de compression à allongement long ont une capacité d’extension supérieure à 100%.

Elles sont de 2 types :

  • les bandes sèches extensibles,
  • les bandes élastiques cohésives.

Elles sont indiquées en :

  • présence d’un œdème veineux (chronique),
  • en prévention de la thrombose veineuse chirurgicale et médicale (hors AVC) en association ou non du traitement anticoagulant,
  • en traitement de la thrombose veineuse superficielle si le bas de contention n’est pas utilisable,
  • en association au traitement anti-thrombotique de la thrombose veineuse profonde et ce, uniquement en phase aigüe du thrombus (caillot sanguin).

Les bandes de contention inélastique

Afin d’apporter un maintien « rigide », ces bandes en fibres naturelles et inextensibles, ont un allongement inférieur à 10% en position de repos par rapport à leur longueur initiale. Leurs propriétés non-élastiques et respectueuses de la peau en font des bandes anti-œdèmes douces, absorbantes, capables de délivrer une sensation de fraîcheur sur la peau. Idéales en prévention de la rétention d’eau et de la formation œdèmes, le bandage inélastique à allongement court est aussi une technique efficace après une chirurgie du genou de type arthroplastie en prévention du gonflement post-opératoire du genou, d’un soulagement des douleurs et d’une rééducation précoce.

Leur application peut être conseillée de jour comme de nuit. En cas d’atrophie blanche et d’hyperdermite veineuse, une réévaluation régulière devra être réalisée par le médecin prescripteur.

Quant aux modèles de type strapp, leur élasticité adhésive est plébiscitée par bon nombre d’athlètes et professionnels de traumatologie et médecine sportive. Sans compter leurs effets bénéfiques en cas d’insuffisance veineuse et ses éventuelles complications.

Plusieurs coloris s’offrent à vous (chair, blanc, beige,…). Côté taille, plusieurs longueurs (bande 3m, 3,5 m, 4m,…) et largeurs (8 cm, 10 cm, bandelette,…) sont disponibles.

Il est aussi particulièrement intéressant d’associer au moins, deux types de bandes compressives dans un but de bandage multi-type thérapeutique de première intention (ulcère ouvert stade C6,…).Les contre-indications sont détaillées en page 3 du rapport suivant de l’HAS.

Technique de pose des bandes de contention : un apprentissage spécifique

Quel que soit le type de bandes utilisé, son efficacité dépend principalement de sa technique de pose. Apposer un bandage thérapeutique ne s’improvise pas ! Seul un apprentissage proposé par un professionnel de santé qualifié et une pratique régulière délivrent une efficacité optimale de port. En ce sens, les bandes de contention compression de cette catégorie se dotent de systèmes d’étalonnages et de guidage intégrés pour une pose dans les règles de l’art, à la tension et au recouvrement réguliers.