Zoom sur la Cruralgie

Publié le : 26/11/2019

Zoom sur la Cruralgie

Les sports concernés : Tous les sports de course (course à pied, football, handball), les sports avec des chocs importants (rugby, boxe, judo, équitation, surf) et les sports asymétriques (tennis, golf...).

Les symptômes de la cruralgie :

  • Douleur lancinante dans la jambe, principalement sur l'avant de la hanche, de la cuisse, du genou et la face interne de la cuisse et du genou.
  • Sensations de brûlure et de fourmillements dans la cuisse et jusqu'au genou.
  • Faiblesse musculaire de la jambe pouvant être ressentie lors des déplacements debout.
  • Douleur lombaire avec ou sans blocage.

Les pistes pour soigner la cruralgie : 

  • Utilisez un antalgique naturel comme le chaud ou un électrostimulateur TENS.
  • Pratiquez un renforcement musculaire de type gainage sur la sangle abdomino-dorsale et des dorsaux pour stabiliser le bassin et les lombaires.
  • Continuez à bouger, en pratiquant tous types d'activités n'augmentant pas la douleur. Ainsi, évitez les sports de course et avec des chocs au profit des sports portés comme le vélo, la natation, l'aviron, le cardio en salle.

Peut-on reprendre le sport après une cruralgie ?
Durée d'une cruralgie et reprise sportive ?
Qu'est-ce qu'une cruralgie ?

Quelles sont les causes de la cruralgie ?
Quels sont les symptômes de la cruralgie ?
Comment soulager et traiter une cruralgie ?
Soulager les douleurs d'une cruralgie
Guérir la cruralgie, traitements à suivre

PEUT-ON REPRENDRE LE SPORT APRÈS UNE CRURALGIE ?

Les sports portés et non douloureux peuvent être pratiqués même pendant l'épisode de cruralgie. L'activité physique est recommandée pour vous soigner. Cependant, vous devez trouver celle qui n'augmente pas votre douleur. Souvent, les premiers jours, la marche est l'activité idéale pour activer la circulation sanguine et la bonne oxygénation des tissus.

Durée d'une cruralgie et reprise sportive

La durée d'une cruralgie est très variable car elle dépend de sa cause (elles sont nombreuses comme évoqué plus haut). Dès que vous ne ressentez plus votre cruralgie ni dans votre quotidien, ni pendant la pratique du renforcement musculaire, vous pouvez reprendre le sport progressivement. Commencez par des séances courtes et peu intenses. Veillez à augmenter progressivement le volume et l'intensité.

Enfin, pour prévenir la cruralgie, il est important de poursuivre le renforcement de la sangle abdomino-dorsale via le gainage.

QU'EST-CE QU'UNE CRURALGIE ?

La cruralgie est le résultat de la compression d'une des deux racines du nerf fémoral, provoquant une douleur aiguë. Ses symptômes, ses causes et son traitement sont très proches de ceux de la sciatique.

En effet, ces deux pathologies sont liées à une inflammation d’un nerf présent dans la région lombaire (bas du dos). Seul le trajet de la douleur diffère. Moins commune que la sciatique, la cruralgie est cependant plus douloureuse.
L'atteinte nerveuse touche, le plus souvent, la racine L4, située entre les 4ème et 5ème vertèbres lombaires, mais peut aussi toucher la racine L3 (entre la 3ème et la 4ème vertèbre lombaire), voire la racine L2 (image ci-dessous).

cruralgie

Selon la racine touchée, la douleur est ressentie dans la partie antérieure ou interne de la cuisse, la partie externe de la fesse et le genou.

QUELLES SONT LES CAUSES DE LA CRURALGIE ?

Les cruralgies peuvent survenir suite à la compression du nerf fémoral par une hernie discale, à une altération du disque vertébral consécutive à une usure générale ou à une arthrite, à une anomalie de la colonne vertébrale telle qu'une scoliose, un rétrécissement du canal lombaire, ou encore une contracture musculaire profonde.

Dans les cas les plus graves, la cause de la cruralgie peut être une spondylodiscite. Il s'agit d'une infection grave des disques vertébraux et d'une urgence médicale qui doit être traitée immédiatement. La présence d'une tumeur au niveau de la vertèbre lombaire peut également compromettre le nerf fémoral.

Autre cause souvent méconnue, un conflit avec le muscle psoas peut venir irriter le nerf lors de son passage au sein de la cavité abdominale. La raideur du psoas peut donc être une cause possible de la cruralgie, principalement chez le sportif.

ilio_psoas

QUELS SONT LES SYMPTÔMES D'UNE CRURALGIE ?

La cruralgie se présente comme une douleur (décrite comme "brûlante" ou "électrique") ressentie à la fesse, la cuisse et/ou le genou. Selon la lésion radiculaire et la cause de l'irritation nerveuse, la douleur peut se situer à différents endroits de la cuisse et du genou. Plus précisément, la douleur peut être localisée en bas du dos, à la partie externe de la fesse, à la partie latérale, antérieure ou interne de la cuisse et sur l'avant et l'intérieur du genou. 

Classiquement, un trajet douloureux peut être décrit, de la colonne lombaire, jusqu'au genou. Contrairement à la sciatique, elle ne touche pas l'arrière de la cuisse, de la jambe et le pied. Parfois, un blocage lombaire type lumbago peut accompagner la cruralgie.

COMMENT SOULAGER ET TRAITER UNE CRURALGIE ?

Pour traiter la cruralgie, la priorité reste à déterminer la ou les causes du problème. Pour cela, il est conseillé de consulter un professionnel de santé (kinésithérapeute, ostéopathe, médecin du sport...).

Soulager les douleurs d'une cruralgie

Pour soulager la douleur, il est utile de placer du chaud (une poche de chaud réutilisable est l'idéal), sur la région lombaire, dans le but de détendre la musculature para-vertébrale. Vous pouvez également utiliser l'électrothérapie comme antidouleur pour soulager la cruralgie.
Une période de repos doit être observée, mais elle ne doit pas se prolonger au-delà de 2 jours. L'inactivité prolongée peut perturber la récupération et la retarder.
Votre médecin peut également vous prescrire des anti-inflammatoires, que vous ne devez prendre que sous son consentement (l'automédication est à éviter absolument).

Guérir la cruralgie, traitements à suivre

Rapidement, vous devez réintroduire de l'activité physique via un travail musculaire. L'idéal reste la pratique du gainage abdominal. En effet, en plus de soulager la douleur, il permet de renforcer la musculature de la sangle abdomino-dorsale et des stabilisateurs du bassin. Ainsi, ce travail permet de prévenir une éventuelle rechute et de traiter la cruralgie plus efficacement. Pour cela, vous pouvez utiliser un programme d'Exercices et mouvements contre le mal de dos.

Un travail d'étirement des muscles psoas (comme décrit dans la vidéo ci-dessous) peut également vous aider à soulager et traiter votre cruralgie.

En complément du renforcement musculaire, vous pouvez pratiquer une activité cardiovasculaire quotidienne 30 minutes par jour. Marche rapide, vélo, natation sont autant d'options possibles. Ces activités ne doivent pas être douloureuses.

Découvrez d'autres articles du blog !

Les genouillères ligamentaires et la science : l'efficacité prouvée !

De nombreuses études ont été réalisé pour connaître le réel effet des genouillères sur l'évolution des blessures ou en...

La préparation physique au tennis : Programme d'Entrainement

Comment réaliser une préparation physique efficace pour le tennis ? Améliorez votre jeu grâce à ce programme d'entraînement...

François D'haene remporte l'UTMB 2017

La 15e édition de l’Ultra-Trail du Mont-Blanc (UTMB), qui s’est déroulée du 28 septembre au 3 septembre dans les Alpes, a réuni...

Épisode 2 : Préparation Physique avec Brice Lombard partenaire...

Interview de Brice Lombard sur ces habitudes en terme de préparation physique et entraînements spécifiques. Brice nous délivre...