Zoom sur la fracture de la fatigue

Publié le : 11/06/2018

Zoom sur la fracture de la fatigue

Les 1er signes de la pathologie : une douleur vive qui intervient après un effort excessif (compétition ou entraînement important).

Les sports concernés : une fracture de la fatigue peut survenir lors de la pratique de tous sports. Son apparition dépend de l’intensité de la pratique, le surentraînement entraînera ce type de pathologie. Elle touche cependant particulièrement les sportifs pratiquants des sports d’endurance, d’appui ou de port de masse élevé à répétition.

Les pistes pour s’en sortir : le repos relatif et le glaçage sont préconisés pour ce type de pathologie. Le port d’attelles et d'orthèses est nécessaire selon les membres affectés.

QU’EST-CE QUE LA FRACTURE DE LA FATIGUE ?

La fracture de la fatigue aussi appelé “fracture du stress” est une fracture due :

  • à des sollicitations physiques trop importantes (répétitions, temps de pratique)
  • à une pratique non adaptée ou inhabituelle (matériel, poids, terrain de pratique)

Cette fracture ne survient pas après un choc, en fait il ne s’agit pas vraiment d’une fracture comme on l'entend habituellement mais s'est une lésion de l’os due à un effort excessif. Elle est donc plus difficile à déceler, elle apparaît progressivement lors de la pratique et persiste dans le temps.

Elle apparaît particulièrement chez les jeunes sportifs en pleine croissance et ne doit pas être négligée. En effet, si elle n’est pas bien soignée elle peut avoir des effets dramatiques comme des douleurs chroniques qui peuvent s’installer.

QUELLE EST LA FRACTURE DE LA FATIGUE LA PLUS  RECENSÉE ?

La fracture de la fatigue chez le coureur :

Les fractures de la fatigue sont fortement présentes chez les coureurs. À chaque réception de foulée l’os subit un impact, l’accumulation progressive de ces impacts peut amener à une “fissure de l’os”.

Ces fractures sont le plus souvent localisées au niveau de la cheville (de l’os naviculaire ), du tibia,  du talon (calcanéum) ou dans les os le long du pied (les deuxième et troisième métatarse).

Attention : la fracture de la fatigue chez les coureur est souvent mal interprétée, les symptômes orientent le sportif vers une blessure plus classique : la  périostite (lésion des membranes entourant l’os mais pas de l’os lui même). Un examen de scintigraphie osseuse doit être effectué pour déterminer la cause de la douleur et détecter ce type de fracture.

Cependant, comme expliqué auparavant ces fractures peuvent se présenter dans tous les domaines sportifs, elles sont liées au surentraînement. Un joueur de tennis pourra être atteint d'une fracture de la fatigue du radius et un golfeur d’une fracture de la fatigue des côtes par exemple.

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE LA FRACTURE DE LA FATIGUE ?

Le symptôme principal de la fracture de la fatigue est une douleur lancinante très localisée sur l’os qui se réveille  pendant ou juste après la pratique de son activité physique.

Dans un premiers temps la douleur apparaît périodiquement (consulter un spécialiste à ce moment là sans attendre), jusqu’à s’installer quotidiennement et devenir handicapante. Un oedème important peut apparaître dans certains cas.

Elle apparaît souvent à la reprise du sport, lors d’une augmentation de la pratique ou lors d’utilisation de nouveau matériel.

Fatigue coureur

COMMENT GUÉRIR UNE FRACTURE DE LA FATIGUE ?

En cas de douleurs symptomatiques qui apparaissent lors de la pratique d’activité et qui s'installent petit à petit de façon récurrente, il faut consulter un spécialiste. En général une radiographie est prescrite, cependant elle ne permet pas de constater les lésions car les signes radiologiques se distinguent seulement 3 semaines après le début des douleurs et sont difficielement visibles.

La scintigraphie osseuse et l’IRM sont des examens particulièrement adaptés à ce type de pathologie, ils permettent de mettre en évidence les zones de l’os qui se “remodèlent” (affectés de lésions). Un produit dit “radio-traceur” est injecté pendant l’examen et permet de faire ressortir les lésions osseuses (non visible sur la radiographie).

Le repos total (pendant 6 à 12 semaines) du membre concerné est nécessaires pour soigner ce type de fracture, cela permettra de calmer les douleurs à court terme ainsi qu'une reconsolidation efficace de l’os atteint de micro-fissures. Pour les coureurs, il est important de porter des béquilles ou une botte de décharge et de ne pas avoir recours à des appuis.

Le glaçage ainsi que des séances de kinésithérapie sont conseillés pour diminuer la douleur et résorber l'oedème. Il peut être intéressant d’évaluer le taux de calcémie et de cholécalciférol (vitamine D) afin de vérifier qu'il n’y a pas la présence de carence ralentissant la reconstruction osseuse.

Le port d’une attelle ou orthèse adaptée est quasi systématique (à voir directement avec le médecin), elle sera placée directement après le diagnostic afin de limiter le mouvement ayant occasionné la lésion. Elle ne doit cependant pas immobiliser totalement la zone de la fracture.

Le recours à l’opération chirurgicale est rarissime et anecdotique pour ce genre de fracture.

COMMENT REPRENDRE LE SPORT APRÈS UNE FRACTURE DE LA FATIGUE ?

La reprise du sport doit être progressive, il faut reprendre avec des entraînements plus courts. L’échauffement sera primordial, Il faut suivre un programme de reprise et se tourner au maximum vers les sports portés comme le vélo ou la natation contrairement aux sports d’appuis (dans l’exemple d’un coureur qui est touché).

Découvrez d'autres articles du blog !

Zoom sur La Tendinite du Releveur

La Tendinite du releveur est l'ennemi bien connu des Trailers. Affectant le tendon actif au moment de relever le pied, il...

Zoom sur les Métatarsalgies

Lors de la marche, ou en position debout prolongée, des douleurs plantaires peuvent apparaître et vous signalent qu’un problème...

Zoom sur l'aponévrosite plantaire ou fasciite plantaire

L'aponévrosite plantaire ou fasciite plantaire est une déchirure du tissu (le fascia plantaire) situé au niveau de la voûte...

Zoom sur la tendinite du tendon d'achille

La tendinite du tendon d'Achille est une pathologie à ne pas sous estimer, en effet elle doit être bien traitée dès les...