Zoom sur l'aponévrosite plantaire ou fasciite plantaire

Publié le : 13/06/2018

Zoom sur l'aponévrosite plantaire ou fasciite plantaire

Les 1er signes de la pathologie : une douleur modérée au niveau du talon augmentant au fil du temps. Cette douleur apparaît particulièrement le matin et après la pratique d’activités sportives.

Les sports concernés : L’Aponévrosite plantaire survient essentiellement lors de la pratique de sports d’appuis tels que la course (particulièrement sur sol dur), le basket, la boxe, le handball, le football ou le rugby.

Les pistes pour s’en sortir : le repos relatif et le glaçage sous le talon après le sport sont préconisés, l'utilisation de talonnettes semelles plantaires et des séances de kinésithérapie sont efficaces pour faire face à cette pathologie.

 

QU’EST-CE QUE L’APONÉVROSITE PLANTAIRE ?

L’aponévrosite plantaire est une inflammation de l'aponévrose plantaire, la membrane fibreuse qui relie le calcanéum aux phalanges du pied. Cette pathologie est également connue sous le nom de fasciite plantaire.

L’aponévrose rejoint donc le talon et la base des orteils, elle “tend” la voûte plantaire qui est sollicitée à chaque pas ou chaque foulée. Lors d’impacts trop importants (répétitions ou chocs) sur son point de faiblesse (au niveau du talon), de micro-déchirures apparaissent. Elles cicatricent par la suite de façon anarchique faisant apparaître une douleur intense dans l’arche sous le pied.

 

Aponévrose Plantaire




LES SYMPTÔMES DE L'APONÉVROSITE PLANTAIRE 

Le sportif ressent dans un premiers temps des douleurs passagères, puis de plus en plus vives notamment le matin lors des premiers pas. Pendant les séances de sport, la douleur disparaît généralement après l’échauffement pour revenir après l’effort (d’une course par exemple). Dans les cas les plus importants, le talon enfle et un oedème peut apparaître.

Attention : les sportifs ont tendance à continuer d’exercer leurs pratiques avec des douleurs importantes aux talons, dans un cas d’aponévrosite plantaire chaque répétition du talon sur le sol aggrave les déchirures et augmente le risque de douleurs chroniques.

 

QUELS SONT LES FACTEURS/LES CAUSES DE L’APONÉVROSITE PLANTAIRE ?

L’aponévrosite plantaire peut être favorisée par la présence d’un pied plat ou d’unpied trop creux (voûte plantaire fortement arquée). Une situation de surpoid augmente la charge reçue par la voûte plantaire à chaque appui et favorise l’inflammation, il faut savoir qu’une simple surcharge de 3 kilos entraîne un impact supplémentaire de 9 kilos par exemple.

Cependant, les causes principales de l’installation de cette pathologie sont dues à la course en descente ou sur l’avant pied, à la pratique de son activité sur des terrains trop durs/trop souples comme le bitume ou le sable fin, à un matériel inappropriée tel que des chaussures trop rigide/mauvaise amortie.

L’usure des tissus corporels (sur le long terme) peut également amener progressivement à des situations d’aponévrosite, on constate que l’âge moyen d’apparition de l’aponévrosite plantaire se situe autour de 40 ans.

 

COMMENT TRAITER UNE APONÉVROSITE PLANTAIRE ?

A court terme, l’application de glace sous le talon ainsi que la prise d’anti-inflammatoires permettront de diminuer la douleur. Attention de ne pas abuser de ces médicaments, ils camouflent la douleur mais ne règlent en rien le problème de fond de cette pathologie.

L’élément essentiel à la reconstruction du tissu qu’est l'aponévrosite plantaire est le repos (de 3 à 12 mois). L’arrêt de la pratique des sports ayant provoqués ces douleurs est obligatoire, le sportif devra se tourner vers d’autres activités ne nécessitant pas d’appui à répétitions comme la natation ou le vélo. Des séances de kinésithérapie sont conseillés pour étirer et masser (massages transverses profond) la zone lésée afin d’éliminer les microcalcifications, responsables de la douleur.  

Le port de semelles plantaires spécifiques est conseillé car elles permettent de supporter et amortir le talon, leurs construction en matériaux antichocs aidera à limiter les agressions traumatiques de l'aponévrose.

Grâce à des examens d’échographies ou d’IRM, on peut distinguer assez précisément le niveau des micro-déchirures sur le fascia plantaire.

Lors de très fortes douleurs, des injections de corticoïdes peuvent être effectués après échographie, le recours à l’opération chirurgicale pour ce type de traumatisme est très rare.

Voici une série d'exercices fasciite plantaire actifs conseillés pour masser et étirer votre fascia plantaire afin de tenter d'améliorer votre processus de guérison 

 

COMMENT REPRENDRE LE SPORT APRÈS UNE SITUATION D’APONÉVROSITE PLANTAIRE ?

Il faudra reprendre le sport progressivement après une aponévrosite plantaire avec des entraînements courts et espacés. Ne pas hésiter à continuer de varier les sports (reprendre son sport d’appui mais continuer des sports tels que la natation ou le vélo).

Une optimisation du matériel de sport est également nécessaire, il est important de s’assurer que vous possédez les bonnes chaussures de sport adaptées à la morphologie de votre pied et de sélectionner un revêtement de qualité pour la course.

L’utilisation définitive de semelles plantaires adaptées est à considérer selon le sport que vous effectuez et selon la gravité de votre traumatisme.

 

N'hésitez pas à nous contacter au 09.77.40.24.13 pour des conseils personnalisés

Découvrez d'autres articles du blog !

Zoom sur La Tendinite du Releveur

La Tendinite du releveur est l'ennemi bien connu des Trailers. Affectant le tendon actif au moment de relever le pied, il...

Zoom sur l'entorse de la cheville

L'entorse de la cheville est la pathologie traumatique numéro 1 en France, explications de cette blessure souvent négligée dans...

Zoom sur l'articulation de la cheville

Présentation de la cheville : cet ensemble articulaire complexe mais tellement efficace. Quotidiennement dans l'hexagone, il...

Zoom sur les Métatarsalgies

Lors de la marche, ou en position debout prolongée, des douleurs plantaires peuvent apparaître et vous signalent qu’un problème...