Zoom sur la tendinite du tendon d'achille

Publié le : 08/06/2018

Zoom sur la tendinite du tendon d'achille

Les 1er signes de la pathologie :

  • principalement une douleur derrière la cheville à la jonction entre la Talon et le muscle Triceps Sural (Mollet)
  • une sensibilité à la palpation sur le tendon d’Achille et une grosseur qui peut apparaître
  • une douleur récurrente matinale, au début de l'activité physique ou à froid après celle-ci
  • une sensation de raideur à l’arrière du talon.

Les sports concernés : les sports qui impliquent de fortes tension du tendon d'achille tels que la danse, le tennis, la boxe, le basket-ball, le handball, le football, le volley-ball et les sports de répétition (marathon ou le jogging).

Les pistes pour s’en sortir : le repos relatif et la kinésithérapie sont préconisés pour ce type de pathologie. Le port de chevillère de décharge du tendon d’Achille (Achimed, Achillotrain, Silistab) soulage la douleur en symptomatique. Des chevillères compressive du tendon d'achille (438 Mc David, ZAMST AT-1, AchilloTrain Pro) évitent la récidive lors de la reprise du sport asymptomatique.

QU’EST-CE QUE LA TENDINOPATHIE DU TENDON D’ACHILLE ?

Egalement appelée Tendinite d’Achille, c’est une pseudo-inflammation du tendon qui relie le calcaneum (os du talon) au triceps sural (muscles mollet). Cette pathologie est la plus fréquente des tendinopathies du corps, selon JL Ziltener dans son ouvrage «Lésions du tendon d’Achille chez le «sportif» : étiologie et prise en charge»  : La tendinopathie d'Achille est chez le sportif, correspondant à 30-50% de l’ensemble des lésions liées au sport.  

Elle survient donc suite à une sollicitation excessive de ce tendon. Ils existent plusieurs stades de tendinopathie :

  • Le stade I : la douleur due à l’inflammation disparaît à l’effort

  • Le stade II : la tendinite récidive au cours d’activité physique de façon de plus en plus prématuré et intense.

  • Le stade III : la douleur est constante, plus ou moins réduite par le repos, et empêche toute activité. Elle est également particulièrement élevé la nuit.

  • Le stade IV : la douleur est extrêmement forte et il n’est plus possible de poser le pied par terre, le talon va être gonflée et endolorie, il s’agit d’une rupture totale du tendon

tendinite talon achille

 

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE LA TENDINITE D'ACHILLE ?

Lors de la première sur-utilisation du tendon d’Achille, la pathologie est souvent asymptomatique. A partir du moment où la douleur se fait sentir régulièrement, la pathologie du tendon est déjà installée et les sollicitations ont engendré des micro-déchirures, et l’on parle alors de tendinopathie chronique.. Il existe plusieurs stades au niveau de la sévérité de la pathologie (voir classification Blazina ci-dessous = tableau utilisable pour toutes les tendinopathies), le sujet touché peut ressentir des douleurs au repos, seulement à l’effort, passagères, constantes, etc...

 

 

Expression de la douleur

Stade 1

Douleur après l’effort, survenant au repos, sans récupération sur l’activité sportive

Stade 2

Douleur apparaissant pendant l’effort, disparaissant après l’échauffement, puis réapparaissant avec la fatigue

Stade 3a

Douleur permanente lors du sport, limitée à l'entraînement

Stade 3b

Douleur permanente lors du sport, pouvant entraîner l’arrêt, marquée par un gène dans la vie quotidienne

Stade 4

Rupture du tendon

 


QUELS SONT LES FACTEURS FAVORISANT LA TENDINOPATHIE D’ACHILLE ?

Cette pathologie est due à une sur-utilisation du tendon à l’arrière du talon par un changement brutal dans l'entrainement :

  • une augmentation trop importante du volume
  • une augmentation du travail en côte/dénivelé (Course/Trail/randonnée)
  • pas assez de repos entre les séances, manque d’échauffements

 

Cependant d'autres facteurs peuvent en être aussi l'origine :

  • un changement de matériel qui perturbe le mouvement (choisir sa chaussure)
  • présence d’un rhumatisme inflammatoire sous-jacent
  • un choc direct sur le tendon
  • un changement dans l’hygiène de vie (tabac, alcool, alimentation, manque d’hydratation)
  • des problèmes biomécaniques/anatomiques : une perte de mobilité des articulations du corps (consulter un kinésithérapeute)

COMMENT GUÉRIR UNE TENDINITE DU TALON ?

Il faut savoir qu’il n’existe pas un traitement défini pour la tendinite du talon, car ce traitement dépend de la localisation de la pathologie (corps du tendon, périténonite ou entésopathie) mais ce traumatisme tend à disparaître en combinant une multitude de soins combinés.

Au moment des premières douleurs, il est primordial de limiter les activités sportives pour modérer la douleur en fonction du ressenti du patient.

En kinésithérapie, on appel cela quantifier les contraintes que l'on soumet au tendon. Si l'on se met au repos, les contraintes sur le tendon ne sont pas suffisantes pour re-vasculariser la zone et permettre une cicatrisation correcte. Attention tout de même à ne pas mettre trop de contraintes pour à l'inverse ne pas relancer une inflammation trop importante.

Selon les dernières études sur le sujet, il semble qu'il existe des preuves très forte quand à l'efficacité d'un protocole appelé "Alfredson" qui consiste à réinstaurer les contraintes progressivement mais de manière très répétitive.

On ajoute à cela, on y adjoint :

L’application de glace 2 à 3 fois par jours (10minutes) permet de diminuer la douleur et de limiter l'oedème lorsqu'il est présent.

Les massages tranversaux peuvent également être efficace selon les cas de tendinopathie.

Eventuellement dans de rare cas, lors d'une périténonité, la prise d’anti-inflammatoire est prescrite dans le cas de cette pathologie, mais de plus en plus discuté à cause de ses effets néfastes sur la cicatrisation.

Comme cité précedement, orthèse pour le Tendon d'achille peut permettre de remettre des contraintes et casser le cercle vicieux de :

"j'ai mal, donc je suis au repos, donc je ne cicatrice pas, donc j'ai encore plus mal quand je reprend..."

Voici une vidéo explicative et illustrative qui vous résume les gestes à exécuter pour soigner votre tendinite / Couplé au protocole d'Alfredson.

 

N'hésitez pas à nous contacter au 09.77.40.24.13 pour des conseils personnalisés

Découvrez d'autres articles du blog !

zoom sur le syndrome de la queue de l'astragale

Zoom sur le syndrome de la queue de l'astragale, tout savoir sur cette douleur du talon affectant les sportifs, son...

Zoom sur l'articulation de la cheville

Présentation de la cheville : cet ensemble articulaire complexe mais tellement efficace. Quotidiennement dans l'hexagone, il...

Zoom sur l'Hallux valgus

Zoom sur l'hallux Valgus : Explications, Symptômes, Causes, Facteurs, Traitements, Conseils et Exercices... Près d'1 français...

Electrostimulation pour les pieds : nos conseils

Zoom sur les bienfaits de l'électrothérapie sur nos pieds, en prévention des blessures du sportif ou en soulagement des...