Zoom sur la tendinopathie rotulienne

Publié le : 18/12/2017

Zoom sur la tendinopathie rotulienne

 Les 1er signes de la pathologie : les débuts de la pathologie sont souvent asymptomatiques mais en fonction des stades d’atteinte de la lésion, le genou devient douloureux à l’effort et/ou au repos.

Les sports concernés : les sports qui impliquent des sauts tels que basket, handball, football et surtout le volley-ball.

Les pistes pour s’en sortir : le repos relatif et la kinésithérapie sont préconisées pour ce type de pathologie. Le port d’orthèse de genou soulage la douleur en symptomatique et à la reprise du sport.

Qu’est-ce que la tendinite rotulienne ?

Egalement appelée Tendinopathie rotulienne (patellaire) ou Jumper’s Knee, est la plus fréquente des tendinopathies du genou. Elle survient suite à une surutilisation du tendon qui relie le tibia à la rotule : le Tendon Rotulien.

La phase tendinite est souvent asymptomatique et ne dure que quelques jours, lors d’une utilisation excessive du membre inférieur en excentrique. (Réception de

Saut, appui latéraux, renforcement musculaire…)

La phase tendinopathie est ce qu’on rencontre la plupart du temps en symptomatique, après une utilisation excessive du tendon, il se cicatrise et fibrose de manière anarchique et devient douloureux, c’est une pathologie dite dégénérative du tendon.


Quels sont les symptômes de la tendinopathie rotulienne ?

Lors de la première surutilisation du tendon rotulien, la pathologie est souvent asymptomatique. A partir du moment où la douleur se fait sentir, la fragilité du tendon est déjà installée et les sollicitations ont créées une dégénérescence du collagène fibreux du tendon.

Une mauvaise afférence nerveuse s’installe et la douleur devient alors chronique. Il existe plusieurs stades au niveau de la sévérité de la lésion (voir classification Blazina ci-dessous = tableau que tu peux utiliser pour toutes les tendinopathies), le sujet touché peut ressentir des douleurs au repos, empêchant l’activité ou seulement à l’effort.


Quels sont les facteurs favorisant la tendinopathie rotulienne ?

Cette pathologie est due à une surutilisation du genou. Elle survient principalement dans les sports d’appuis-réceptions : basket-ball, handball, football et surtout le volley-ball où elle peut toucher jusqu’à 40% des pratiquants.

Il est reconnu que les tendinopathies sont d’origines multifactorielles : Mauvaise hygiène de vie (Sommeil, Alimentation, Hydratation, Alcool…), Croissance, Chaussage, Type de terrain de sport.



Comment guérir une
tendinopathie rotulienne ?

Tout d’abord, le repos total et la prise d’anti-inflammatoire est à proscrire pour soigner ce type de pathologie. Ces deux critères soulagent la douleur mais ne soignent pas l’origine du problème, ce sont des véritables « caches misères » de la pathologie.

Avant d’envisager tout traitement, il convient de quantifier le stress mécanique subit par le genou, c’est à dire limiter l’activité en fonction du ressenti de la douleur mais surtout toujours stimuler le tendon pour réorienter la cicatrisation du tendon. Couplé à une modulation de l’activité, le traitement de kinésithérapie est le traitement de choix afin de guérir d’une tendinopathie rotulienne : Taping proprioceptif, physiothérapie, renforcement musculaire excentrique voire onde de choc sont les moyens utilisés.

Le port d’orthèse en symptomatique ou à la reprise du sport, peut-être envisagé afin de continuer son activité, les genouillères rotuliennes de type : JK-BAND, WEBTECH PATTELA-STRAP ou encore REACTION, par système de répartition de pression permettent de limiter les douleurs, donc de reprendre le sport.

Quoi qu’il en soit, il est essentiel de continuer les activités de mise en tension du tendon avec comme « jauge d’effort » : l’apparition de douleur. Si elle apparaît, ne pas diminuer sa pratique mais s’orienter le temps de la douleur vers des activités moins contraignantes pour le tendon (vélo, natation, course sur terrain plat…) : on parle de Repos relatif.

Découvrez d'autres articles du blog !

Zoom sur le syndrome de la bandelette Ilio-tibiale / TFL /...

Les 1er signes de la pathologie : Une douleur à la face latérale du genou pendant l’effort. Les sports concernés : les sports...

La bande compressive Zamst portée par Steve Darcis

Le tennisman belge Steve Darcis portait une bande compressive Zamst lors de la finale de la Coupe Davis qui s’est tenue du 24...

Les Orthèses de genou Motocross EVS : le renouveau de la gamme France!

EVS est la marque leader aux Etats-Unis des protections pour le MX. Ces orthèses de genou avec finition design, et d'une...

Le sport et la pubalgie

La pubalgie est un terme « fourre tout » pour définir une pathologie répandu chez les sportifs, du sportif régulier à celui de...