Zoom sur le tennis Elbow ou Épicondylite

Publié le : 02/07/2018

Zoom sur le tennis Elbow ou Épicondylite

Les 1er signes de la pathologie : le tennis Elbow ou épicondylite externe se manifeste par des douleurs au niveau de la partie externe du coude avec des irradiations possibles dans l’avant-bras. Il peut y avoir un léger gonflement du coude.

Les sports concernés : le tennis bien évidemment ou cette pathologie est très présente mais également des sports tels que le kayak, le squash, l’aviron, le javelot, le baseball et dans de nombreuses activités professionnelles physiques de vibration (marteau-piqueur...).

Les pistes pour s’en sortir : une diminution de la fréquence de la pratique est nécessaire pour soigner ce type de pathologie. L’utilisation d’un bracelet anti tennis Elbow lors de toute pratique permet de réduire la pression sur les tendons et de diminuer la douleur tendineuse. Une rééducation par des exercices et une remise en contrainte progressive et nécessaire. 

Qu'est ce que l'Épicondilyte ou Tennis Elbow ?

Cette douleur particulièrement connue des joueurs de tennis est due à une lésion par sur-utilisation des tendons des muscles épicondyliens qui viennent s’insérer au niveau du coude et contrôlent les mouvements de la main et du poignet (région externe du coude). Elle est très proche de la pathologie Golf Elbow qui concerne une inflammation des tendons de la région interne du coude.  

Ces lésions entraînent une dégénérescence des tendons et une cicatrisation anarchique, qu'on appelle tendinopathie. En réalité, la phase inflammatoire est très courte et asymptomatique, elle se produit au moment du sur-entrainement. La phase tendinopathie déclaré ensuite, et au moment ou la cicatrisation se produit d'une mauvaise manière et réveille ainsi des douleurs lors de tension du bras et de rotation de l’avant bras.

Ce traumatisme touche en général le joueur amateur qui se remet au tennis après l'hiver. 

Il faut s’assurer du bon diagnostic en consultant un médecin spécialisé, de nombreuses pathologies peuvent y être apparentées comme le syndrome du tunnel radial, une instabilité du coude en varus ou une arthrose du compartiment latéral par exemple.

Épicondylite schéma

 

Quels sont les syptômes d'un TennisElbow?

L’individu touché par l'Épicondilyte se plaint d’une douleur localisée sur la bord latéral du coude avec une possible irradiation dans l’avant-bras. Un gonflement peut s'observer sur le coude dans certains cas. 

Ces douleurs peuvent devenir invalidantes et gênantes dans la pratique du sport comme dans la vie quoitidienne.

Quelles sont les causes du Tennis Elbow ou Épicondilyte ?

Pour les joueurs de tennis

Une mauvaise technique 

Les joueurs pros ne sont pas atteints de tennis elbow, il faut alors se demander qu’est-ce qui dans la technique du geste n’est pas correct et déclenche cette inflammation ?

Lors d'épicondylite c'est un problème de crispation de l'avant bras qui est constaté. Un geste mal exécuté entraîne une contraction et une sollicitation excessive des muscles et des tendons.

Exemple : lors d’une mauvaise prise de la raquette en coup droit, si vous effectuez une “prise marteau” le poignet va être bloqué ce qui va contracter les muscles de l'avant bras. Il ne faut pas que le coup droit implique trop l’avant bras.

En position de revers il existe également un grand risque d’apparition de Tennis Elbow car les tendons de la face externe du coude sont fortement sollicités.

Un certain relâchement : il ne faut pas trop serrer la raquette, il faut tenter d’être assez relâché, serrer fort le manche n'augmente pas la force de frappe de la balle. Au contraire, cette tension va crisper l’avant bras et développer une épicondylite.

Une bonne prise de raquette : une mauvaise prise va obliger à serrer fort le grip de la raquette et à exécuter un mauvais mouvement. Il est conseillé de prendre quelques heures de leçons avec un professeur pour s’assurer que les gestes effectués nesollicitent pas les muscles excessivement.

Une bonne respiration : s’assurer d’une bonne respiration lors de la pratique est essentiel, il faut quand vous préparez vos coups penser à inspirer puis souffler jusqu'à la fin du geste (souffler quand on frappe la balle). Cette pratique permettra un relâchement musculaire et (décrisper les muscles).

Un matériel inadéquat 

Le poids de la raquette est essentiel, il faut une raquette ni trop lourde ni trop légère. Plus la raquette est lourde plus il y a de masse dans la raquette plus les chocs à l'impact de la balle vont être absorbés à la place du bras. Cependant, si elle est trop lourde, le joueur devra plus forcer sur son avant bras pour soutenir la raquette ce qui entraînera une crispation.

 

 

Vous pouvez aussi avoir un poids de raquette parfait mais pas un bon équilibre, par exemple avec un poids trop "en tête" de raquette, il faut donc essayer plusieurs raquettes (notamment avec un poids plus équilibré vers le centre).

 

 

La taille du manche est aussi très déterminante, un manche trop petit ou trop grand peut entraîner des crispations 

La taille du tamis a également son rôle, plus la taille du tamis est petit plus il est difficile de jouer avec ... Ces petites tailles de tamis réduisent la puissance mais permettent un meilleur contrôle de balle, le joueur devra donc lui même mettre plus de puissance et bien centrer la balle lors de ces coups.  Il est conseillé d'agrandir la taille de son tamis en cas de douleur Tennis Elbow, cela permettra d'augmenter la puissance de votre jeu en forcant moins (tout en diminuant le contrôle, il faut trouver un juste milieu).  

Vous pouvez également essayer de changer de cordage sur votre raquette, les cordages en monofilament et en polyester sont des cordages puissants, solides et nerveux mais rigide donc ils peuvent faire mal au bras il vaut mieux les tendre de 2kg de moins ou utiliser des cordages en multi-filaments ou boyaux synthétiques. Il faut également vérifier que le cordage n'est pas trop ancien, tendue ou détendue.

Il est conseillé de se faire conseiller par des professionels dans des magasins spécialisés.

Pour les non sportifs

L'Épicondilye se retrouve dans de nombreux domaines professionels, les musiciens et les  personnes exercant des travaux physiques sont régulièrement sujets à ce traumatisme. Certains mouvements favorisent l’apparition d’une épicondylite, notamment :

  • des mouvements répétitifs de rotation de l’avant-bras et de flexion du poignet
  • des mouvements saccadés de lancer
  • des mouvements de la main pour frapper des objets

Ces gestes peuvent devenir dangereux s’ils sont exécutés dans une  mauvaise position/avec une mauvaise technique. Leurs répétitions constantes entraînent un effort musculaire trop important et ne  laissent pas à l’organisme le temps de récupérer.

Comment traiter un traumatisme de Tennis Elbow ?

Dans un premiers temps, il est essentiel de stopper toutes activités nécessaitant le bras. Il faut une période de repos aux tendons pour se reconstruire. Il est conseillé de glacer plusieurs fois par jour la zone douloureuse. 

Lors de grosse inflammation, il est conseillé d'immobiliser le bras sur une très courte période puis de reprendre les mouvements de la vie courante pour accélerer la récupération. 

La kinesithérapie par massages transverses des tendons associée à des exercices d'auto-réeducations est adaptée. Il existe de nombreux exercices a effectuer chez soi, veillez à en parler à votre kinésithérapeute avant de les effectuer pour s'assurer de leurs bénéfices corporels. 

Des antalgiques et anti-inflammatoires non stériodiens sont souvent prescrits pour réduire l'inflammation, attention de ne pas en abuser, ils réduisent la douleur mais n'améliorent en rien le problème de base, le repos est le plus important. 

Dans certains cas, quand plusieurs arrêts succésifs n'ont pas permis de faire disparaitre cette douleur, l'opération chirurgicale est pratiquée.  L’IRM ou l’échographie pourront révéler une déchirure du tendon. Cette intervention s'effectuera sous anésthésie loco-régionale, le bras est endormi. Une attelle immobilisation coude est préscrite pour la période post-opératoire (cicatrisation). Une période de rééducation est nécessaire pour retrouver la souplesse de son bras et réutiliser ses tendons progressivement. 

Attention : Aux premiers symptômes de douleur situés dans le coude, il faut directement stopper la pratique, les pathologies de Tennis Elbow ou Golf elbow peuvent être bien soignées mais il faut qu’elles soit prises en compte assez tôt. Le problème majeur est que les sportifs attendent un niveau de douleur récidivante trop important pour consulter un médecin, les traumatismes engendrés peuvent amener dans ces cas à des pathologies chroniques. 

Comment reprendre le sport après un TennisElbow ?

Epipoint Bauerfeind

Dans un premiers temps, il est important de reprendre le sport progressivement. Ne brûlez pas les étapes et favoriser des séances courtes. Le port d'une attelle Tennis Elbow permet une compression qui réduit la course du tendon, absorbe les chocs et les vibrations. Elle permet une reprise précoce en réduisant la douleur et améliorant l'activité musculaire. 

N'oubliez pas de boire suffisamment pendant et après la pratique car les tendons souffrent du manque d'hydratation. L'échauffement des tendons avant de commencer son activité est également indispensable, veillez a effectuer les bons exercices. 

 

N'hésitez pas à nous contacter au 09.77.40.24.13 pour des conseils personnalisés

Découvrez d'autres articles du blog !

Zoom sur la fracture du coude

La fracture du coude est une fracture très commune qui touche de nombreux sportifs, les personnes âgées et les enfants. Il est...

Quelles bottes de pressothérapie choisir ?

Zoom sur la pressothérapie et ses bienfaits, désormais adoptée par les sportifs pour optimiser leur récupération post-effort....